Vin bio, vin responsable, vin naturel, biodynamie…
Quelles différences ?

A l’heure où les labels, certifications et autres distinctions se multiplient, consommer de façon plus responsable n’est pas toujours aussi simple qu’on le voudrait. Le secteur de la vigne et du vin n’est bien sûr pas épargné.
Chez Terra Vitis, nous sommes bien conscients que cette offre foisonnante n’est pas toujours facile à décrypter pour les consommateurs. Nous vous proposons donc un rapide rappel des fondamentaux, de quoi, nous l’espérons, vous aider à concilier préoccupations environnementales et sociétales et consommation de vin, le tout avec modération bien sûr !

Quels sont les principaux labels et certifications existants ?

Label agriculture biologique, culture biodynamique, vins sans sulfites, viticulture conventionnelle… Connaissez-vous les principaux labels et certifications environnementales qui peuvent s’appliquer aux vignobles français ?

Quels sont les principaux labels et certifications existants ?

Plutôt bien connu, le label bio (ou label AB) garantit qu’un vin a été produit suivant les principes de l’agriculture biologique, tant à la vigne (vigne bio) qu’au chai (vinification bio). Les vins biologiques (ou “vins bio”) sont élaborés à partir de grappes issues de la culture bio uniquement.

Le label AB est un label européen, ce qui signifie qu’un vin biologique français répond aux mêmes exigences que n’importe quelle bouteille européenne issue de la viticulture biologique.
Ce label n’est pas spécifique à la viticulture et certifie un produit, non une exploitation. Le cahier des charges est fondé sur les principes de l’agriculture biologique, il n’aborde pas les questions sociétales comme le bien-être ou la sécurité des salariés par exemple.

Vins biodynamiques (exemple : certification Demeter)

L’agriculture biodynamique est un prolongement de la viticulture bio, elle incarne une approche holistique et plus spirituelle de l’agriculture découlant de l’anthroposophie, un courant de pensée ésotérique fondé par Rudolf Steiner.
Un viticulteur biodynamique se distingue d’un viticulteur bio notamment en prenant en compte les cycles cosmiques et en élaborant et utilisant différentes préparations, par exemple pour fortifier les défenses de la plante, redynamiser le sol ou y intensifier la vie.
Pour obtenir la certification Demeter, principale distinction en biodynamie, il faut avoir obtenu le label AB et respecter le cahier des charges de l’organisme pour la culture des raisins et la vinification.

Vins HVE (certification Haute Valeur Environnementale)

La certification HVE répond à une réglementation nationale et s’applique à l’exploitation uniquement. Elle ne concerne pas les produits.
Elle garantit que l’exploitation a mis en place des mesures pour être respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. En revanche, elle ne limite pas l’utilisation de produits phytosanitaires.

Vins natures (cahier des charges privé)

La dénomination “vin nature” (ou “vin naturel” ou “vin vivant”) concerne les vins produits en suivant la charte de l’Association des Vins Naturels (AVN). Celle-ci stipule que les vins nature sont produits à partir d’un raisin bio ou biodynamique et que la vinification est faite sans intrants ni additifs, donc sans sulfate ni sulfite.

Vins Terra Vitis (certification)

La certification Terra Vitis récompense la viticulture responsable. Elle se rapproche de l’agriculture bio sur de nombreux aspects, en particulier concernant le respect de l’environnement et la protection de la biodiversité.

Elle découle d’une démarche globale et spécifique au secteur viticole et certifie l’exploitation dans son ensemble, pas uniquement le vin, en se basant sur les 3 piliers du développement durable.

La certification a été pensée par et pour des vignerons ; elle est évolutive et pragmatique.
Les vignerons et viticulteurs sont contrôlés chaque année par des organismes certificateurs indépendants pour les vins du millésime.

Chacun de ces labels ou certifications répond à un cahier des charges précis qui permet un contrôle rigoureux de l’exploitation et/ou du produit.
C’est grâce à la précision des cahiers des charges que le consommateur de vin peut faire confiance à une certification.

Quelles sont les particularités de la certification Terra Vitis ?

Terra Vitis est une certification globale, spécifique à la filière viticole. Elle s’inscrit dans une démarche pragmatique d’amélioration continue, qui compte sur le savoir-faire et l’expérience des adhérents de l’association pour toujours bien faire et toujours faire mieux.
Terra Vitis est à ce jour la seule certification de viticulture responsable nationale reconnue par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Une certification de viticulture responsable

Qu’entend-on par “viticulture responsable” ?
Les viticulteurs adhérents de l’association Terra Vitis sont responsables vis-à-vis de l’environnement, de la société et de la durabilité économique de leur exploitation. Ils s’engagent à mettre en œuvre toutes les actions qui permettront d’agir positivement sur ces trois aspects, qui sont les piliers du développement durable.
La viticulture responsable certifiée par Terra Vitis garantit ainsi des pratiques à impact positif touchant à :

  • La protection de l’environnement, la gestion des ressources naturelles et la préservation de la biodiversité
  • La responsabilité sociétale de viticulteurs et viticultrices envers leurs salariés, leur voisinage et les générations futures
  • La durabilité économique des exploitations, pour garantir leur pérennité et favoriser leur transmission.

 

Aussi, si nous accordons une attention particulière aux pratiques liées à la culture de la vigne, tout comme le font les vignerons bio, notre cahier des charges inclut aussi des exigences concernant les exploitations viticoles dans leur ensemble.
Nous veillons entre autres à la formation des exploitants et de leurs salariés sur des thématiques clés et contrôlons régulièrement l’hygiène et la sécurité des sites (présence d’EPI, d’extincteurs…).
Tout le mode de production du vin est contrôlé, de sorte que Terra Vitis garantit en plus la traçabilité parfaite du produit, depuis les vignes cultivées jusqu’à la mise en bouteille du vin, sans oublier l’assemblage s’il y a lieu.

Une démarche globale

Certifier qu’un vin est responsable s’inscrit nécessairement dans une approche globale, de la vigne au verre.
Au sein de leurs hectares de vignes, les viticulteurs Terra Vitis favorisent les pratiques vertueuses pour l’Homme et l’environnement, ce qui nous rapproche de la production biologique.
Par exemple, nous encourageons à limiter au maximum l’usage des pesticides, engrais chimiques, herbicides, insecticides et autres produits chimiques, et de plutôt favoriser :

  • L’enherbement des sols
  • L’installation d’hôtels à insectes, de ruches et de nichoirs à chauve-souris, qui sont des alliés de la vigne
  • La lutte mécanique ou biologique contre les insectes ravageurs et les maladies de la vigne comme le mildiou
  • Des interventions à la vigne limitées et justifiées…

La certification Terra Vitis implique aussi un traitement responsable des déchets (revalorisation de ce qui peut l’être, tri, stockage et collecte des déchets non valorisables pour limiter les pollutions) et encourage l’utilisation de matériaux plus écologiques.
Retrouvez toutes nos actions en lien avec le respect de l’environnement.
Terra Vitis contrôle également l’exploitation viticole du point de vue des conditions de travail de ses salariés, de la sécurité du voisinage, de la gestion administrative et économique… En bref, nous accompagnons les viticulteurs adhérents de A à Z dans leur démarche.

Une certification faite par et pour les vignerons

Terra Vitis, en plus d’être un gage de sécurité et de qualité pour les consommateurs, est aussi un collectif de femmes et d’hommes de terrain unis par les mêmes valeurs.
Ce sont eux, les viticulteurs et vignerons indépendants de notre association, qui inspirent le cahier des charges de la certification, ce qui nous permet d’adopter une démarche pragmatique et réfléchie.
Ainsi, le cahier des charges Terra Vitis est réellement fait par et pour les vignerons, qui y trouvent le soutien et l’accompagnement nécessaires pour aller vers la viticulture responsable.

BON À SAVOIR :

La vinification est la transformation du raisin en vin. Le processus comprend différentes étapes, principalement selon le type de vin (vins blancs, vins rouges, vins rosés, vins secs ou moelleux, fruité ou plus tannique…) et le cépage (Cabernet, Sauvignon, Merlot, Grenache, Gamay, Pinot…). C’est au cours de la vinification que le vin développe ses arômes et son caractère.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous droits réservés Terra Vitis 2022 / Mentions Légales / Une réalisation SUPER! et La Sublimerie