Les actions Terra Vitis
pour le respect de l’environnement

Véritable pilier de la démarche Terra Vitis, la protection de l’environnement est un engagement chevillé au corps de chacun des viticulteurs et vignerons certifiés

Cet engagement se traduit par la mise en oeuvre d’actions concrètes destinées à :

  • Préserver l’eau, les sols et l’air de toute pollution
  • Favoriser la biodiversité en maintenant l’équilibre naturel des sols et des écosystèmes
  • Optimiser et limiter l’utilisation des ressources naturelles et des matières premières
  • Veiller à la sobriété énergétique de toutes nos actions

 

Tous les gestes mis en place par les viticulteurs Terra Vitis sont le fruit d’une réflexion basée sur la mise en commun d’expériences individuelles, les enjeux du développement durable et notre lien indéfectible avec le terrain et ses réalités. Notre approche s’est aussi construite sur une volonté forte de pouvoir transmettre un patrimoine viticole durable aux générations futures.

Agir en faveur de l’eau, du sol
et de l’air

Quels sont les bénéfices concrets de nos actions ?

  • L’eau et, plus globalement, les ressources naturelles ne sont pas surexploitées
  • Les sols sont vivants et fertiles, moins tassés et érodés pour des vignes durables que l’on pourra transmettre
  • L’air est plus sain pour préserver le bien-être et la santé des viticulteurs et de leurs voisins
  • La culture de la vigne est plus sobre énergétiquement

Utilisation minimale
de machines agricoles

Chaque intervention sur le terrain est réfléchie et justifiée : les viticulteurs limitent au maximum l’utilisation des machines agricoles afin de réduire leurs émissions de CO2 et déranger le moins possible les espèces animales environnantes.

Gestion raisonnée
de l’eau

Afin de préserver les nappes phréatiques et les sources d’eau naturelles, les viticulteurs Terra Vitis mettent en place diverses pratiques pour limiter leur consommation d’eau à la vigne comme à la cave : récupération des eaux de pluie, jet sous pression, irrigation au goutte à goutte (pour les appellations qui ont le droit d’irriguer), etc.

Pratiques culturales
vertueuses

Pour limiter l’exploitation des ressources naturelles, les vignerons Terra Vitis mettent en œuvre différentes pratiques culturales comme l’ombrage au-dessous des vignes, qui permet de limiter l’évaporation des sols et donc les besoins en arrosage.

Enherbement
des sols

Pour préserver et favoriser l’équilibre naturel des sols dans la vigne, les viticulteurs ont systématiquement recours au couvert végétal et à l’enherbement des sols. Ces pratiques permettent de garder des sols vivants, qui seront moins gourmands en ressources par la suite.

Travail du sol
limité

En plus de la mise en œuvre de pratiques culturales vertueuses visant à préserver l’équilibre naturel des sols, nous limitons au maximum le travail de celui-ci. Cette limitation permet de réduire globalement l’impact environnemental des exploitations certifiées Terra Vitis et de favoriser des sols vivants.

Lutte naturelle contre les maladies et les insectes nuisibles

Nous luttons contre les maladies et parasites de la vigne grâce à des techniques physiques ou biologiques, en alternative aux traitements chimiques. Nous privilégions par exemple le curetage ou l’effeuillage pour lutter contre la maladie et offrons des habitats aux insectes auxiliaires pour chasser les ravageurs.

Désherbage
mécanique et limité

Le désherbage est limité au strict minimum et se fait à l’aide de moyens mécaniques plutôt que chimiques. En privilégiant cette approche, les viticulteurs Terra Vitis participent à préserver la fertilité des sols ainsi que la qualité de l’air.

Tri et recyclage
des déchets

Les viticulteurs Terra Vitis s’engagent à trier et recycler les déchets et effluents issus de la viticulture pour préserver la qualité de l’air, de l’eau et des sols. Lorsque cela est nécessaire et pertinent, nous faisons appel à des filières dédiées pour la valorisation des déchets, par exemple pour recycler les emballages vides, les cartons ou les ficelles.

Valorisation
des déchets verts

Les déchets verts issus de la viticulture, par exemple les résidus de taille, sont broyés ou mis au compost puis réutilisés pour fertiliser les sols. Ces déchets apportent de l’eau et des nutriments à la terre, réduisant dans le même temps ses besoins en engrais et en irrigation.

Stockage sécurisé
des déchets non valorisables

Certains déchets ne peuvent malheureusement pas être revalorisés à la vigne ni ailleurs ; ils font l’objet d’un stockage sur le domaine dans un premier temps, dans un local dédié et fermé qui restreint la pollution, avant d’être récupérés par un organisme spécialisé.

Agir en faveur de la biodiversité 

Quels sont les bénéfices concrets de nos actions ?

  • Le retour des insectes pollinisateurs et le renforcement de la biodiversité
  • L’amélioration de la fertilité des sols grâce à une biodiversité plus importante

Développement
de l’agroforesterie

Nos adhérents œuvrent pour (re)créer un environnement naturel équilibré, entre milieux naturels et cultivés grâce aux pratiques de l’agroforesterie : ils favorisent l’enherbement, les couverts végétaux, les arbustes, les haies, les arbres de toutes natures… nécessaires pour accueillir abeilles, papillons et autres pollinisateurs. Ces bonnes pratiques, inspirées de la nature, permettent en plus d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles.

Plantation d’espèces
végétales mellifères

Les viticulteurs Terra Vitis plantent de nombreuses espèces végétales mellifères sur leurs exploitations afin de faire revenir les insectes pollinisateurs et en particulier les abeilles. On plante notamment des légumineuses qui, en plus d’attirer les pollinisateurs, sont des alliées de la vigne grâce à leur richesse en azote.

Installation
de ruches et nichoirs

Les domaines certifiés par Terra Vitis accueillent de nombreuses structures destinées à favoriser la biodiversité et à développer un écosystème d’alliés naturels de la vigne. Nous installons principalement des hôtels à insectes, des nichoirs à chauve-souris et des ruches pour les abeilles, une manière d’offrir des abris pour les accueillir et les protéger !

Favoriser
des sols vivants

Les vers de terre sont des alliés naturels de la vigne et des plantes en général. Ils participent à fertiliser le sol, à l’aérer, à le rendre plus meuble et à améliorer sa capacité à retenir l’eau. Les viticulteurs et viticultrices Terra Vitis, grâce à toutes les actions évoquées précédemment qui améliorent la qualité du sol, favorisent leur présence.

Taille interdite
pendant la nidification

Le cahier des charges Terra Vitis interdit formellement la taille des haies et des arbres au cours du printemps, qui est la période de nidification de très nombreux oiseaux.

Utilisation de la confusion sexuelle
pour éloigner les parasites

La technique de la confusion sexuelle est une méthode biotechnique qui permet de lutter efficacement contre les principaux parasites de la vigne en perturbant leur reproduction grâce à la diffusion d’hormones de synthèse. Les mâles ne parviennent pas à retrouver les femelles, les accouplements sont donc drastiquement limités et les populations de parasites sensiblement réduites.

Agir en faveur de la préservation des ressources

Quels sont les bénéfices concrets de nos actions ?

  • Des activités moins impactantes pour le sol, l’air et l’eau grâce à une approche globale
  • Une viticulture plus responsable, qui s’inscrit dans une démarche de sobriété énergétique

Observation
de la vigne

L’observation des vignes et l'analyse de ces informations sont des points importants du cahier des charges Terra Vitis. Les viticulteurs prennent le temps d’observer le vignoble et de lancer des analyses (du sol par exemple) avant toute intervention. Cela permet d’optimiser chaque passage dans la vigne en l’adaptant précisément aux besoins réels de la parcelle. Chaque intervention est plus efficace et les risques de développement d’une maladie sont nettement réduits.

Limitation
des interventions 

Nos adhérents limitent leurs interventions à la vigne et choisissent toujours les pratiques et traitements les plus respectueux de l’environnement et des Hommes. Et ce, en dernier recours, quel que soit le produit ! Terra Vitis encourage fortement les viticulteurs à utiliser des produits biologiques ou de biocontrôle.

Valorisation des co-produits
de la viticulture

Les déchets verts (sarments, souches, marcs de raisins, lies de vin, bourbes…) sont revalorisés au maximum soit au domaine, soit par des filières spécialisées. Par exemple, les sarments de vigne peuvent être utilisés pour fabriquer des piquets de vigne et des agrafes. Le marc de raisin peut être mélangé à du fumier de bergerie pour fabriquer un excellent compost. Nous utilisons en priorité des matières premières recyclées et/ou recyclables.

Sobriété
des packagings

Terra Vitis encourage les viticulteurs et vignerons à favoriser des éléments de packaging plus sobres : allégement du poids des bouteilles, choix d’étiquettes éco-conçues, limitation du cartonnage…

Témoignages de viticulteurs et viticultrices

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous droits réservés Terra Vitis 2022 / Mentions Légales / Une réalisation SUPER! et La Sublimerie